District d'Aigle
Noville

Les origines de Noville et son Hameau Crebelley, sis au milieu de la plaine, remontent à l’an 1100, époque à laquelle la Maison de Savoie inféoda les terres de la région. Quelques habitants de Villeneuve s’installèrent alors à Noville. Citée pour la première fois dans une bulle du pape Alexandre III en 1177, l’église de Noville donna naissance à une paroisse dont le pasteur officia également à Chessel.

A cette époque, Villeneuve et Noville décidèrent du partage de leur bien commun et convinrent de laisser en indivision quelques bois du Mont d’Arvel.

Lorsqu’en 1475 les Bernois firent la conquête d’Aigle avec l’appui de la population, les habitants de Noville s’y joignirent et, libérés de la tutelle savoyarde, devinrent « sujets de Leurs Excellences ». Villeneuve tomba sous domination bernoise en 1536, ce qui engendra de longs conflits et procès quant aux droits respectifs des deux communes.

Aujourd’hui, les 632 personnes domiciliées sur notre commune se répartissent principalement entre les hameaux de Crebelley, des Grangettes et le village de Noville.  L’augmentation de la population est due pour l’essentiel à l’apport de gens venus à Noville pour y construire une maison individuelle, dans une région qui leur permet de profiter des avantages de la vie à la campagne, tout en restant très proches des villes que sont Aigle et Montreux.

L’activité principale des personnes travaillant sur le territoire de la commune est liée aux travaux de la terre. Si les agriculteurs propriétaires de bétail sont toujours moins nombreux, ils sont remplacés par des maraîchers qui profitent d’un sol alluvial riche en minéraux dans un climat modéré dû à l’influence du Léman.

Visitez le site de la commune de Noville !

© Aigle Région - design : allmeo.com
Plan du site